mardi , 7 avril 2020
Accueil / Mairie / Le Budget et la fiscalité / Débat d’orientation Budgétaire 2020

Débat d’orientation Budgétaire 2020

Obligation légale pour les communes de plus de 3500 habitants (article L2312-1 du Code Général des Collectivités Territoriales) et imposé par la loi du 6 février 1992, le Débat d’Orientation Budgétaire (DOB) a pour objectif de renforcer la démocratie participative en instaurant une discussion au sein de l’assemblée délibérante. Porté sur les orientations budgétaires de la commune, le DOB informe sur la situation financière de la collectivité afin d’éclaircir les choix stratégiques des élus au budget primitif.

Réalisé dans les deux mois précédant le vote du budget primitif, le Rapport d’Orientation Budgétaire (ROB) reprend : les orientations budgétaires, les engagements pluriannuels envisagés ainsi que la gestion de la dette contractée.

Une bonne stabilité financière

Cette année encore, chaque euro a été intelligemment dépensé. En 2019, le niveau des dépenses réelles représentait 13 916 955€ pour 17 298 242€ de recettes. La gestion de la dette au 1er janvier 2020 s’élève à 4 502 400€ avec une capacité de désendettement de 1,70 en 2019. Cette solidité financière s’explique par une bonne gestion de l’argent public, couplée à la renégociation de l’emprunt toxique contracté avant 2008. A titre d’exemple, le montant de la dette a été réduit de 50% depuis 2014.

Un renforcement de la mutualisation

En lien avec la Communauté d’Agglomération de Lens-Liévin, la Municipalité va poursuivre ses actions en matière de mutualisation des compétences. Ce sera le cas en 2020 pour le service Urbanisme. Aucun changement à prévoir dans les habitudes des administrés dans la mesure où le dispositif a pour vocation de simplifier les démarches administratives (groupement de commandes, création de services communs).

Un maintien de la masse salariale

Cette année, la masse salariale sera égale à celle des années précédentes avec 211 agents contre 212 en 2019. Ce nombre correspond aux fonctionnaires titulaires/stagiaires et aux agents non titulaires permanents en ETP (+ vacataires). On constate une volonté forte de résorber les emplois dits précaires en stagiairisant progressivement les agents contractuels ou relevant de contrat de droit privé. Élément notable : la répartition des effectifs par sexe repose sur un principe de parité largement respecté. Sur l’ensemble de la collectivité, 60% des agents sont des femmes.

Focus sur les dépenses d’investissement et les subventions accordées en 2019

«Dynamique et solidaire». Fidèle à ses valeurs, notre ville a choisi d’axer ses dépenses sur la jeunesse, l’urbanisme, la culture, le sport et surtout la solidarité. Avec 649 600€ de subventions accordées, le CCAS poursuit son action sociale en faveur des plus démunis.

Quid des projets ? A l’approche des élections municipales et vu avec la Préfecture, les perspectives 2020 et au-delà n’ont pas été inscrites au DOB. Nous ne manquerons pas de vous tenir informés des futurs projets/perspectives pour notre commune dans les mois à venir.

A voir aussi

Arrêtés Municipaux / Préfectoraux

 

Modifier taille des caractères
X