lundi , 28 septembre 2020
Accueil / Actualité / 1 million d’arbres en Hauts-de-France

1 million d’arbres en Hauts-de-France

La Région a lancé le projet «1 million d’arbres en Hauts-de-France», ayant pour finalité de mobiliser les territoires, les acteurs et les habitants, afin de planter 1 million d’arbres sur la période 2020-2022.

Le but est de lutter contre les effets du changement climatique, mais également de profiter des multiples intérêts des arbres.

En effet, ils permettent de développer la biodiversité, d’améliorer le cadre de vie des habitants, de contribuer à limiter les ilôts de chaleur, d’améliorer l’infiltration des eaux pluviales et la qualité de l’air puis de sensibiliser la population au respect de l’environnement.

Depuis plusieurs années, la ville de Harnes réaménage ses espaces verts afin d’améliorer le cadre de vie des habitants, tout en leur permettant de se réapproprier les divers espaces publics. Aussi, de nombreux aménagements ont déjà été réalisés sur la commune, par exemple à la Coulée Verte ou encore au Bois de Florimond.

Philippe Duquesnoy, lors des dernières élections, a réaffirmé son souhait de mettre le développement durable au cœur de son action.

Ainsi, un programme de plantation de 1200 arbres durant tout le mandat devait être mis en place. Devant l’urgence climatique à laquelle nous faisons face, le premier magistrat a décidé d’accélérer et d’amplifier le tournant écologique pris par la commune. C’est pourquoi 2000 arbres seront plantés avant la fin de l’année 2020 (Bois de Florimond, Bellevue ancienne et Bellevue nouvelle).

C’est donc tout naturellement que la ville de Harnes souhaite participer au projet de la Région, qui permettra, entre autres, le retour d’une faune et d’une flore parfois disparues.

Afin de mener à bien ce projet, les sols seront dans un premier temps préparés par les agents du Service Technique.

Ensuite, les élèves des écoles primaires seront sensibilisés par les techniciens puis mobilisés pour les plantations. Chaque enfant pourra ainsi planter entre deux et trois arbres.

Les espèces sélectionnées sont des espèces locales et adaptées aux sites. De plus, le paillage utilisé sera biodégradable.

A découvrir

Informations – Résidence Autonomie A. Croizat

Suite à l’évolution des indicateurs de suivi de l’évolution épidémique dans les départements du Nord …

X
X
X
X
X
X